DÉFINITION

l’acte par lequel sont prévues et autorisées les recettes et les dépenses annuelles de la commune

PRINCIPES

présenté par le maire, ordonnateur,
voté par le conseil municipal, assemblée délibérante,
puis exécuté par le maire.
c’est une délibération à part entière.
Pour être exécutoire, le budget doit être transmis au représentant de l’Etat et publié.
Il est également transmis au comptable et le public doit être informé de sa possibilité de consulter les documents budgétaires.

BUDGET 2019

Pour l’année 2019, le budget communal a été voté le 08 mars dernier et se présente ainsi :

Section de fonctionnement : 7 759 821.68 €

Section d’investissement : 1 643 500.00 €

Retrouver ici la représentation graphique du budget.
En investissement, on peut noter les projets d’équipement suivants :
– Acquisition d’un nouveau tracteur
– Agrandissement de la mairie
– Eglise (réfection extérieure, réfection de la toiture)
– Travaux de réfection de la voie communale 43 (rue des Chênes)
– Construction maisons lotissement
– Réfection du mur de cimetière

Une fiscalité toujours stable

Les taux communaux 2019 restent identiques à ceux de l’année 2018, l’évolution de votre imposition pourra être due à l’augmentation d’autres taux (régional, départemental) ou à l’augmentation de la base.

La capacité d’autofinancement brute

La capacité d’autofinancement (CAF) représente l’excédent résultant du
fonctionnement utilisable pour financer les opérations d’investissement
(remboursements de dettes, dépenses d’équipement…). Elle est calculée par
différence entre les produits réels (hors produits de cession d’immobilisation) et les
charges réelles (hors valeur comptable des immobilisations cédées) de
fonctionnement. La CAF brute est en priorité affectée au remboursement des
dettes en capital.

Evolution de la capacité d'autofinancement brute - Ville de Clérac
Back to top